Message-Lumière
de la Famille Myriam

 

La Famille Myriam Beth'léhem est :

  • Une communauté nouvelle de l'Église catholique, née du Souffle de Vatican II. Elle fut fondée à Baie-Comeau en 1978 par Sœur Jeanne Bizier.
  • Une Famille-communion à la fois contemplative et missionnaire vivant une Expérience de Providence et désirant porter l'espérance au monde.

    Visitez le site de la Famille Myriam
Le Message-Lumière est un moyen d'évangélisation au service de la Parole. C'est un message spirituel, livré chaque jour, portant la Lumière du Christ. Le Message-Lumière sur Internet est écrit au Foyer Myriam-sur-Mer de la Famille Myriam à Cap-Chat, en Gaspésie. (418 786-5889). C'est un travail de « famille », c'est-à-dire qu'il est fait en complémentarité avec Monique et Jacques qui sont des membres externes de la Famille Myriam.

 

Aujourd'hui, nous retrouvons Jésus avec un homme paralysé depuis 38 ans, au bord de la piscine de Bethsada. Cet homme pensait qu'il devait se plonger dans la piscine pour être guéri, mais ce n'était jamais arrivé. C'est la rencontre avec Jésus qui va tout changer sa vie en un instant. La Parole de Jésus le redresse intérieurement et physiquement.

Chose étonnante, Jésus ne va pas l'aider à entrer dans la piscine, comme on pourrait le penser. Il y a bien plus que la piscine, il y a Jésus lui-même. C'est Jésus, Lui qui va descendre dans les eaux du Jourdain, qui va descendre dans la mort pour nous offrir une vie nouvelle, celle de la Résurrection, celle de notre Baptême.

Cette scène est déjà une grande annonce de ce que nous avons reçu le jour de notre Baptême : une Vie nouvelle.

Telle est la part de Jésus, mais la nôtre est aussi importante. Jésus appelle l'homme, comme chacun de nous, à la conversion, à nous lever et à aller vers les autres. Le Baptême fait de nous des témoins, des envoyés.

« J'ai assez de conversions à vivre ces jours-ci », me direz-vous. Moi aussi, je trouve que pendant ce carême, le covid-19 nous désinstalle et nous fait entrer dans des changements. Ces changements, tous ces changements, il nous reste à les assumer avec Jésus pour que Lui puisse les racheter. Par exemple : « Je ne peux pas faire ce que je veux, comme je le veux, et avec qui je le veux. Je ne suis pas libre. »
Mais plaçons-nous sur un plan spirituel : « En obéissant, en le faisant par Amour, sais-tu que tu deviens libre parce qu'uni à la volonté de Dieu qui te demande cette isolation par les autorités civiles? »

TE VOILÀ LIBRE!